Je n’avais pourtant pas été embarquée dans l’aventure « Downtown Abbey », mais l’histoire de Belgravia m’a attirée puisqu’elle commence lors d’un bal célèbre du 19ème siècle : Celui donné par la Duchesse de Richemont juste avant la bataille de Waterloo. Les plus beaux officiers et la plus haute société seront là ce soir. Mais Sophia Trenchard, belle et espiègle fille du fournisseur de l’armée du Duc, est parvenue à obtenir des invitations pour elle et sa famille malgré leur rang inférieur. Et quand la soirée s’achèvera, plus tôt que prévu du fait de l’arrivée de Napoléon, elle aura déjà eu le temps de laisser ses marques sur certains invités, dont Sophia…

 

  

25 ans plus tard en effet, alors que Sophia est décédée depuis bien longtemps, on retrouve la famille Trenchard avec un lourd secret. Celui-ci pourrait changer la vie de beaucoup de personnes plus ou moins haut placées. Mais dans ce monde en mutation, l’aristocratie, soumise à des règles et coutumes séculaires, voit d’un mauvais œil ces nouveaux riches se faire une bonne place à leur côté, que ce soit par les affaires ou les alliances. Et parfois, l’ambition, le désespoir et l’envie des oisifs leur font faire de bien vilaines choses… Alors quand les domestiques jouent double jeu pour augmenter leurs gages, le secret des Trenchard risque fort d’être éventé. Pour le meilleur, ou pour le pire ?

 

***** 

C’est une plume simple et claire, sans fioriture, qui nous porte pourtant avec aisance dans ce monde de faste et de secrets, qui attire les ambitieux comme la lumière les papillons. Du coup les 500 pages défilent assez vite, et ce alors même que l’on connaît presque dès le départ une bonne partie du secret. Il y a juste assez de mystère et d’action pour entourer la trame de l’histoire, les personnages sont nombreux et contribuent à rendre l’intrigue passionnante, en l’embrouillant juste ce qu’il faut. Leurs caractères sont intéressants, bien définis par l’auteur et leurs descriptions sont savamment dosées pour servir l’histoire. 

Au final, la plume est plus simple que ce à quoi je m’attendais, mais l’histoire et surtout les personnages sont beaucoup mieux construits que ce que je pensais. J’ai donc bien aimé cette plongée dans le 19ème siècle et ses secrets. J’avais pris ce livre pour la plage, mais il fut parfait pour commencer l’automne, enroulée dans mon plaid sur le canapé du fait des premiers frimas qui ont pointé leur nez. Aimez-vous l’auteur ? Pour ceux qui peuvent comparer à « Downtown Abbey », qu’en pensez-vous ? 

« Une existence constituée d’une succession de plaisirs éphémères ne satisfait personne. Il faut avoir un but, une raison d’exister. »