Voici un roman que je n’aurais pas eu l’idée de choisir, mais qui m’a été suggéré par ma libraire : En Irlande dans les années 1950, Eilis vit avec sa mère qui a peu de moyens et sa soeur qui, elle, a un bon travail et subvient à une bonne partie de leurs besoins. Eilis termine juste ses études de comptabilité et peine à trouver un travail, et même à s’intégrer dans la société. 

 

 

Un prêtre lui propose alors de la faire partir aux Etats Unis où, grâce à ses contacts, il lui trouve une place dans un grand magasin, ainsi qu’une chambre chez une logeuse. Si Eilis n’était pas emballée par l’idée, sa mère et sa soeur sauront la convaincre sans trop lui laisser le choix, car nécessité fait loi. La timide Eilis, novice dans à peu près tous les domaines de la vie, va faire là-bas son expérience professionnelle, sociale et même amoureuse.

 

De moins en moins tiraillée par ses deux identités, elle est en passe de devenir totalement américaine dans l’âme. Pourtant, son amoureux la sent encore indécise et lui demande de se fiancer pour être sûr qu’elle ne repartira pas en Irlande.

 

Mais lorsqu’un événement familial la rappellera près des siens, qui cette fois ont bien du mal à la laisser repartir et font tout pour la retenir, quelle vie choisira-t-elle ? La vie moderne américaine avec son fiancé, ou la rassurante mais étouffante vie Irlandaise, avec un ancien prétendant qui l’avait rejeté et semble aujourd’hui prêt à l’épouser…?

 

*****

 

J’ai été agréablement surprise par ce roman, dont l’histoire me faisait craindre l’ennui mais qui s’est révélé en réalité très agréable à lire. On se laisse porter par la plume de cet auteur que je ne connaissais pas. On se laisse bercer par l’ambiance assez douce, comme dans un rêve, qui vient sûrement en partie de la personnalité d’Eilis et de son caractère réfléchi et posé. Au final, j’ai passé un très bon moment en sa compagnie et je ne regrette pas cette lecture : C’est un peu le roman type, qui nous repose en racontant de manière simple une histoire qui a concerné beaucoup de monde, une plume qui coule toute seule, une douceur ambiante qui vient à bout de nos réticences et, bien sûr, la description d’une époque et d’une société qui est intéressante.

 

Avez-vous vu le film ? Lu des livres de cet auteur ?