Je n’avais pas prévu de relire un ouvrage de Gilles LEGARDINIER, car si j’avais beaucoup aimé « Complètement cramé », dont l’humour et le personnage masculin changeaient agréablement, j’avais été un peu déçue par « demain j’arrête », une chick lit que j’avais trouvée plus classique et moins inspirée. Mais le thème de celui-ci avait l’air plus profond, et j’ai eu envie d’essayer.

 

 

Ici, Gilles LEGARDINIER se glisse avec aisance et perspicacité dans la peau d’une narratrice, Camille, qui passe son bac à la fin de l’année. Celle-ci raconte avec un humour à fleur de peau comment l’année de son bac, elle et sa bande ont appris la vie, mais aussi la mort. Nous pénétrons son quotidien de lycéenne protégée et entourée de ses amis d’école depuis toujours : Axel, le beau gosse mystérieux dont vous tomberez amoureux ; Tibor, le déjanté de la bande qui n’ose pas montrer ses sentiments mais qui nous surprendra lorsqu’il n’aura plus le choix, et qui vous fera rire tout au long de cette histoire… Léo, qui se prend pour un agent secret et nous incite à vivre des aventures un peu folles ; Romain, l’ami sérieux sur qui on peut s’appuyer, etc... On assiste à l’évolution de leurs relations au fil des anecdotes et péripéties, qu’ils vivent en famille ou entre eux. Mais parmi les amis de Camille, Léa est atteinte d’une grave maladie cardiaque qui met sa vie en danger, le diagnostic tombe devant nous : son pronostic vital est engagé.

 

Chaque individu de la bande réagit alors à sa manière, mais tous font corps pour soutenir Léa, autant au Lycée qu’à la maison : Il faut prendre ses cours, la distraire. Il faut aussi, pour chacun d’eux, se préparer à l’éventualité que leur amie peut mourir pour de bon l’année de leur bac, celle où l’on choisit son avenir. Selon leur professeur d’économie, Monsieur Rossi, autre personnage décisif dans ce roman, chaque personne sur terre a une mission, et la trouver puis la réaliser fait tourner le monde. Quelle est la mission de chacun de nos jeunes personnages à cet instant de leur vie ? C’est la question à laquelle ils devront tous répondre en cette période charnière. Et puis, à cet âge où l'amour est roi, le pacte de non-agression conclu entre Camille et Léa à propos d'Axel tient-il encore face à la maladie de Léa ? Nul doute que ce roman très intense saura vous distraire cet été ! 

*****

 

Mine de rien, sous ses airs de déjà vu qui va faire pleurer dans les chaumières, « Et soudain tout change » fut un coup de cœur ! Il n’est ni trop triste, ni traité trop légèrement. L’auteur parvient à trouver un équilibre improbable entre l’humour et les sentiments. J’ai ri à chaque page du livre, et pourtant j’ai été très émue par chacun des personnages. 

« Celui qui meurt emporte un bout de ceux qui l’aiment avec lui, et c’est à ceux qui restent d’empêcher que tout ne parte avec. »

 

Si j’ai pensé au départ que l’humour allait, soit, retomber rapidement au vu du sujet, soit, devenir incompatible avec lui et ruiner le roman, l’auteur m’a prouvé rapidement que j’avais tort. L’humour sert d’exutoire à la narratrice, qui n’en demeure pas moins une ado en passe de devenir adulte, avec des sentiments et questions qui la bousculent. Elle trouve certaines réponses grâce au personnage du professeur, que j’ai énormément apprécié. Elle est en tous cas, pour l’auteur, l’occasion de nous rappeler de beaux concepts de vie, de ceux que l’on découvre à un âge où l’on se construit et qu’il est parfois bon de se remémorer.

 

De cet humour omniprésent dans la narration, constitué en grande partie d’ironie, je retiens l’habileté de Gilles LEGARDINIER pour dépeindre une situation avec perspicacité dans la peau de quelqu’un qu’il n’est, de toute évidence, pas : Cet homme adulte se glisse dans celle de cette jeune fille sans la rendre ridicule ni agaçante. C’est au contraire avec beaucoup de bienveillance envers la totalité de ses personnages et envers l’ensemble qu’ils forment, que l’auteur parvient à nous toucher, à nous faire rire mais aussi pleurer.

 

Roman de détente soutenu par une jolie profondeur, voici une excellente surprise à laquelle je ne m’attendais pas ! Allez-vous sauter le pas ou êtes-vous déjà conquis ? Comment avez-vous trouvé ce roman par rapport aux autres romans de l’auteur ?