Avery est une jeune femme entrant à l’université loin de chez ses parents, dans le but de fuir ce qui s’est passé il y a 5 ans lors d’une fête d’Halloween et qu’elle n’arrive pas à oublier. Cet événement et le traumatisme qui en a découlé, mais aussi les rumeurs et les insultes, l’empêchent de tourner la page.

 

 

Elle croit trouver un nouveau départ lors de cette première année de fac loin de tout, avec des gens qui ne la connaissent pas. Jusqu’à ce qu’elle rencontre de manière explosive Cameron, un troisième année qui va s’intéresser de près à elle… D’un peu trop près à son goût, lorsqu’il va découvrir ce qu’elle cache sous son beau bracelet en argent qu’elle ne quitte jamais. Cette proximité fait resurgir les noirceurs de son passé, qu’elle ne parvient pas à gérer. Alors elle met des distance entre elle et lui, mais celles-ci ne sont-elles pas plus insupportables encore que son passé ? Cameron l’attendra-t-il, ou la précipitera-t-il encore plus vite dans l’abîme ?

 *****

Peu aperçue sur les blogs mais bien notée sur Babelio, cette romance New Adult est la première d’une série de trois, et elle nous offre de bons moments : Les sentiments ressentis par Avery et Cameron sont bien décrit et surtout bien rendus à la lecture, et l’on tombe nous aussi amoureux des amoureux. Les personnages secondaires, même s’ils sont clairement caricaturaux, sont exquis malgré tout et soutiennent l’ensemble qui fonctionne à merveille. Ils apportent la touche de gaieté et de répartie qui fait du bien et allège l’atmosphère, permet aux héros comme au lecteur de respirer et ainsi varier l’intensité du roman.

Comme dans la série "10 tiny breaths", dont l’esprit est proche (mais pas l’histoire), chaque tome focalisera sur des personnages différents de la bande. Ce premier récit nous présente Avery et Cameron, un garçon charmant qui, même s’il a lui aussi un passé récent mouvementé, s’en est sorti et est à présent relativement équilibré. Ses conquêtes féminines ne sont pas mises en avant, contrairement à beaucoup d’autres romances, et sa patience angélique avec Avery nous le rend immédiatement sympathique puis extrêmement attachant, même s’il sait lui poser des limites quand c’est nécessaire. C’est d’ailleurs ce mélange de douceur et de fermeté qui nous le rend tangible et poussera Avery à réagir pour s’en sortir.

Même si l’histoire n’est pas d’une grande originalité, j’ai aimé ce moment avec les personnages et vais continuer avec le tome 2 (La sœur de Cameron, danseuse ayant eu un petit ami violent, va apparemment se rapprocher du meilleur ami de Cameron, ce qui ne plaira peut-être pas à ce dernier…). Avez-vous aimé ? Recherchez-vous toujours une histoire et/ou des personnages originaux dans les romances, ou privilégiez-vous les sentiments, ou des personnages simplement attachants ?