Quand Marie Kleber nous a demandé de lui dévoiler notre gourmandise préférée, j’ai tout de suite pensé à celle qui m’est restée de mon enfance : Les Oursons en chocolat et guimauve. C’était LE petit plaisir que mes parents nous offraient de temps en temps quand mon frère et moi étions petits. Mais comme ça fait longtemps que je n’avais pas fait d’ânerie sur ce blog, je vais surtout vous expliquerComment appâter des Oursons pour réaliser un cappuccino à la guimauve.

 

 

Car un Ourson, ça se mérite ! Et si cette recette se fait presque sans effort de votre part, elle demande en revanche un peu de patience et pas mal de tact Voici comment faire :

1/ Pour commencer, préparez la base du capuccino en versant dans une tasse deux cuillères à café de poudre de cappuccino à la vanille (Nescafé ou autre), puis remplir d’eau bouillanteoui, oui : bouillante et pas frémissante, vous allez comprendre pourquoi après.

2/ Touillez pour rendre le mélange homogène, puis laissez votre tasse fumante de cappuccino à la vanille bien en évidence sur votre table de cuisine.

3/ Pour mettre toutes les chances de votre côté, laissez traîner quelques carrés de chocolat à proximité pour appâter la race d’Oursons voulue (guimauve enrobée de chocolat blanc, noir ou au lait), et leur permettre d’atteindre votre tasse plus facilement…

4/ Soyez patient, les Oursons en question peuvent être méfiants au début, alors cette étape prend parfois un peu de temps (et l’eau peut refroidir un chouilla), mais ça vaut le coup d’attendre !

5/ Vous pouvez donc poursuivre la lecture de votre livre pendant cette attenteje vous déconseille le ménage ou toute activité bruyante qui pourrait effrayer les Oursons et les dissuader de tenter leur chance.

6/ Surveillez quand même votre tasse du coin de l’œil (vous pouvez instaurer un système de miroir qui vous permet de la voir en lui tournant le dos).

7/ Des Oursons en guimauve, réputés pour leur insatiable gourmandise, devraient bientôt pointer le bout de leur nez, placer vos carrés de chocolat en escalier et grimper sur votre tasse pour boire votre cappuccino ! *Papa Ours, si tu m’entends… !*

 

 

8/ Laissez-les goûter au breuvage sans intervenir – je sais que c’est dur, mais ne vous jetez pas encore dessus, c’est bien trop tôt : Vous risqueriez de tout faire louper !!!

9/ Normalement, à ce stade, le premier Ourson est déjà avide de capuccino à la vanille et se penche de plus en plus au-dessus de la tasse dont le niveau diminue.

9/ N’intervenez pas encore, plus c’est long plus c’est bon !

10/ L’Ourson tombe dans la potion magique à force de se pencheret là, je vous en supplie, patientez encore un touut petit peu !!

11/ Il se noie, crie et gigote désespérément : Ré-sis-tez !!

 

 

12/ Les autres tentent de le sauver – ou ils attentent qu’il se noie pour pouvoir boire à leur tour - les derniers font le guet : Ne bougez plus, il est crucial qu’ils ne s’échappent pas encore (un seul Ourson dans le cappuccino, c’est petit bras !)

 

 

13/ Lorsqu’enfin un second Ourson se penche pour sauver son congénère ou boire à son tour, CRIEZ : BHOOOUUUU ! très fort, afin de lui faire bien peur, de le faire tomber dans la marmite et paniquer jusqu’à ne plus pouvoir nager – A ce stade, toute autre tactique visant au même but est admise, n’hésitez pas à nous en faire profiter en commentaires !!

 

 

 

 

 14/ A présent, précipitez-vous sur votre tasse, tous les autres Oursons s’éparpillent en courant – vous pouvez les laisser faire, il vous en restera ainsi pour la prochaine fois.

15/ Avec une cuillère, touillez d’un geste ample et victorieux votre cappuccino vanille agrémenté de deux Oursons tout frais moulus (arrêtez de baver, c’est dégueu !), jusqu’à obtenir une mixture moelleuse à souhait (si vraiment les Oursons ont été très méfiants et que votre eau est froide, vous pouvez passer la tasse au micro-ondes quelques secondes afin de fondre onctueusement leur blanc squelette).

 

 

16/ C’est prêt : dégustez votre os à moelle de wapiti, et… REGALEZ-VOUS : Vous l’avez bien mérité !!

 

 

Voilà, j'espère que ma recette de cappuccino aux Oursons vous a plu et que vous vous régalerez ! Je remercie les figurants en chocolat encore vivants qui ne sont pas passés à la casserole cette fois mais ont eu bien chaud !

 

 

Tiens, ça me fait penser à un livre que j’ai lu en Cinquième :

 

 

 

L’avez-vous lu ?

Allez-vous tenter cette recette ? Quelle est votre gourmandise préférée ?

Et… Avez-vous une autre technique pour noyer les oursons ?