Croisé par hasard à la librairie, je n’ai pu résister à ce roman qui avait tout pour plaire : L’auteur s’inspire dans ce roman des expériences réalisées par la NASA (un exemple sur ce site), visant à tenter de savoir si un petit groupe d’hommes et de femmes pourrait survivre pendant un an, enfermés ensemble, sans autre objectif ni loisir que mener une mission à terme : Ils doivent à la fois gérer les relations humaines et les tensions qui s’installent fatalement, ainsi que leurs ressources en nourriture, oxygène, etc…

 



En l’occurrence, nos personnages sont donc hermétiquement enfermés dans un dôme de verre à travers lequel peuvent les voir les visiteurs, journalistes, touristes, etc… Ils vivent sous cloche pendant deux longues années, totalement indépendants et coupés du monde extérieur si ce n’est la présence d’un téléphone et d’un parloir qui ne permet pas de toucher les précieux visiteurs venus les soutenir. Et la vie s’organise autour de l’élevage, des cultures et de l’entretien du microcosme qui a été recréé. L’air est recyclé, l’eau purifiée, tout tourne en circuit fermé.

Nous suivons les huit personnages de la mission : quatre hommes, quatre femmes, chacun ayant une spécialité (les animaux, la culture, la médecin, l’ingénierie, etc…). Totalement dévoués à leur cause, ils ne veulent surtout pas échouer comme la première équipe qui avait dû violer l’étanchéité après que l’un des leurs se soit gravement blessé. Cette fois, les nouveaux équipiers veulent entrer dans la légende. Leur devise ? Rien n’entre, rien ne sort. Mais celle-ci va devenir une obsession mettant parfois leur vie en danger, et elle sera parfois aussi mise à rude épreuve lorsque l’expérience les poussera à bout. Panne d’électricité, manque de soleil, d’oxygène, régime hypocalorique… Et sexe ! Les personnalités de chacun se révéleront alors, sans fard, et ce n’est pas toujours joli joli…

*****

Vous voulez savoir quel effet l’enfermement peut avoir sur un groupe humain ? Ce livre est pour vous. Passionnant, mêlant intérêt de la science mais aussi le côté moderne et voyeur du Loft… Il nous tient dès les premières pages car l’auteur sait distiller le suspense : Il nous raconte l’histoire de l’intérieur à travers les voix de deux des coéquipiers, un homme Ramsey et une femme Dawn, puis de l’extérieur à travers le regard de la meilleure amie de Dawn, Linda. Chacun nous suggère qu’un drame se prépare, attisant notre curiosité et notre envie de savoir…

"N'oubliez pas qu'il s'agissait d'une expérience, que toute expérience a ses limites et que les choses peuvent mal tourner, cela arrive : C'est même tout l'intérêt de la chose. C'est comme ça qu'on apprend, non ?"

Linda, jalouse de ne pas avoir été sélectionnée et donc critique, nous sort du huis clos oppressant dans lequel nos personnages sont pourtant enfermés sans issue possible, et nous offre l’opportunité de faire connaissance avec les autres personnalités soutenant le projet.

Nous comprenons ainsi les tenant et aboutissant, les sentiments de chacun et, finalement, la narration nous empêche de juger l’un quelconque des personnages. Parce que la complexité de ce projet ambitieux qu’ils portent tous ensemble à bout de bras, mais qui peut s’effondrer à cause de l’un seulement d’entre eux, nous est extrêmement bien rendue. Et l’on comprend chacun d’entre eux, même lorsqu'on les pense un peu dingues. Leur folie, leur dévouement, et leur humaine imperfection nous les rendent réels, vivants, et magnifiques même dans leurs actes les plus fous.

Alors, vivre enfermés deux ans à huit sans s’entretuer malgré les épreuves et personnalités de chacun, c’est possible ? A vous de le découvrir ! Prêts pour l’expérience ?