Grâce à ma blogocop Holly Goli et son avis enthousiaste, j’ai fait l’expérience extrêmement plaisante de lire une romance avec une bande son créée rien que pour elle ! Il m’arrive parfois d’accompagner mes lectures de musiques appropriées, mais cette fois l’auteur a tout prévu : la musique qui colle à son histoire - le beau Griffin PETERSON a écrit ces chansons exprès pour ce roman, dont la merveilleuse « Maybe someday », chanson éponyme - et même les moments où l’on doit écouter les morceaux pour vivre pleinement l’aventure avec les personnages. Si j’étais dubitative au premier morceau (j’ai mis trois plombes à réussir à faire fonctionner la playlist avec mon téléphone^^), j’avoue que j’ai rapidement été séduite : Ca met vraiment dans l’ambiance vécue par les personnages, comme le ferait la bande son d’un film.

 

 

Mais ce n’est pas juste une bande son qui accompagne l’histoire : Au contraire, elle fait carrément partie de l’histoire puisque les personnages principaux sont musiciens et, dans le roman, ils composent ensemble ces chansons : Ecouter cette musique, c’est donc s’immerger dans les scènes, partager ces moments avec les personnages et donc se laisser submerger par leurs sentiments, exprimés à la fois en mots et en musique. Cette interactivité et cette intimité qui se crée entre eux et nous est sublime. Au final, ce concept original apporte donc un vrai plus à la lecture.

Qu’en est-il de l’histoire proprement dite ? Elle est centrée sur deux personnages : Ridge est un beau musicien de 24 ans qui sort régulièrement jouer de la guitare sur son balcon. Sydney est sa voisine, une étudiante de 22 ans qui sort souvent sur sa terrasse pour discrètement l’écouter jouer. Un dialogue s’installe timidement entre eux par balcon et SMS interposés... Alors quand Sydney apprend que son copain la trompe avec sa meilleure amie, Ridge la prend comme colloc. A sa grande surprise, Sydney découvre qu’elle devra vivre dans l’appartement avec deux autres amis de Ridge, apprend que Ridge a une copine, Maggie, et qu’il compose même pour un groupe qu’elle adore

Surtout, Ridge est atteint d’un handicap surprenant et déroutant (que vous devrez découvrir avec Sydney) qui la bouleverse terriblement. Malheureusement l’émoi est réciproque (La chanson « I’m in trouble » est d’ailleurs l’une de mes préférées) et nos deux tourtereaux vont lutter de toutes leurs forces pour ne pas écouter leur cœur, ce qui ferait du mal à Maggie. Plus de mal, d’ailleurs, que Sydney ne peut l’imaginer au départ… Peut-on aimer deux personnes à la fois ? Comment rester loyal aux deux personnes aimées ? Peut-on forcer son cœur à désaimer, ou bien à oublier ce qu’on pense être le véritable Amour ?

*****

Ce roman est donc l’histoire tragique d’un amour qui semble à la fois impossible et irrésistible. Et si le pitch sonne un peu chick-lit, c'est en réalité une très belle romance : Le thème du handicap est non seulement original et intéressant, mais il est surtout traité avec intelligence et une immense sensibilité, ce qui rend ce roman attachant, prenant et extrêmement émouvant. Ridge est absolument bouleversant de sincérité dans sa lutte, et les moyens qu’il doit utiliser pour surmonter son handicap, qu’il vit au demeurant extrêmement bien la plupart du temps, le rendent proprement irrésistible : A Sydney comme à la lectrice que j’ai été.

 

 

Tous ces obstacles et drames que Ridge et Sydney doivent affronter auraient pu faire beaucoup pour une seule romance, mais au contraire c’est si bien traité que ça lui donne toute sa profondeur et son intérêt. Car chaque événement participe à la psychologie des personnages, en est une cause ou une conséquence, ce qui rend la lecture passionnante. D’ailleurs, les personnages secondaires et amis des héros sont tout aussi soignés et apportent une certaine fraicheur, bien nécessaire au roman : Soutiens indéfectibles, ils ont chacun leur caractère bien trempé et surtout un goût immodéré pour les farces en tout genre, ce qui amène une touche de légèreté et d'humour salutaires.

Vous l'aurez compris : même si ce roman reste une romance, ce n’est pas une de celle qu’on lit entre deux pavés pour se détendre, car les événements nous prennent vite aux tripes et les personnages sont si attachants qu’on vit pas mal d’émotions avec eux. Cet effet est renforcé par le fait que chacun des deux raconte un bout de leur histoire commune à tour de rôle, détaillant leurs propres sentiments et nous poussant à les ressentir avec eux. Ce roman a donc une vraie consistance, et il faut prendre le temps de le digérer avant de passer au suivant.

Je ne connaissais pas Colleen HOOVER, mais je suis certaine à présent de lire ses autres romans, en espérant qu’ils soient aussi forts que celui-ci. A l’heure où j’écris ces lignes, j'ai encore beaucoup de mal à quitter les personnages tellement ils étaient incarnés, intenses, presque réels. Ce fut une belle aventure musicale, qui m’a fait découvrir des chansons que j’écoute encore en boucle en écrivant cet article (« Hold on to you », par exemple) et qui me trottent dans la tête à longueur de journée : Merci Holly pour cette expérience assez marquante : C’est pour ressentir tout ça que j’aime la lecture !

Etes-vous tentés par cette belle expérience ?